Balades équestres

horse-802043_640.jpg

Il n’a pas été facile de trouver des articles probants sur les conséquences de l’équitation.

A chaque fois, google me proposait des articles sur les bonnes raisons de pratiquer l’équitation ou sur les conséquences sur la santé des cavaliers.

Toutefois, j’ai pu trouver un article sur le bien-être du cheval sur le site IFCE, Institut Français du Cheval et de l’Equitation. [Vers l’article]

L’article qualifie le cheval comme animal utilisé, symbolique et d’élevage.

L’utilisation d’un animal en soi a une connotation négative (à mon sens). Cependant, le concept d’utilisation me semble large et peut être saine ou malsaine ; utiliser un animal pour un plaisir égoïste ou dans un but financier égoïste (qui ne bénéficie pas à l’animal) est certainement négatif, tandis que par exemple, permettre à des visiteurs de pénétrer dans des réserves d’animaux blessés est souvent l’unique solution pour apporter des bénéfices permettant de sauver ces dits-animaux, c’est une utilisation saine.

Le reste de l’article expose les conditions à remplir pour que le cheval puisse vivre correctement.

De manière générale, il semble que les chevaux montés soient plutôt choyés et soucieux de leur bien- être puisque les cavaliers sont souvent passionnés, bien que personnellement je sois contre le fait de les monter. Même si je n’aie pas de connaissances à ce sujet, monter sur le dos d’un animal de ne paraît pas naturel pour lui, c’est mon ressenti.

Lors de balades touristiques, le cheval est le gagne-pain et non plus la source d’une passion. N’a-t-on pas vu des chevaux attendre une journée sous le soleil, attelé à une calèche ? Des poneys tourner en rond pendant des heures dans les fêtes foraines ? Dans ma ville natale, quelques poneys sont attachés sous les arbres et condamnés à faire le tour d’un parc avec un enfant sur le dos tous les weekends.

Voici un article sur le comportement social du cheval, toujours sur le site de l’IFPE.

En le lisant, les chevaux m’ont paru très semblable aux humains, notamment au niveau de l’amitié. L’article se termine par des conseils au cavalier pour que le cheval soit le plus épanoui possible dans un environnement non naturel.

Atout France a publié en 2011 un ouvrage sur le tourisme et le cheval : Une ressource au service des destinations.

Il considérait alors que c’était une activité en pleine croissance dans les loisirs des français et appelle le cheval produit. Le cheval était donc considéré comme un produit touristique qui « contribue au positionnement et à l’attractivité d’une destination touristique […] ». La publication a l’air intéressante mais coûte 14,95 €, si vous la possédez et acceptez de la prêter, n’hésitez pas à me contacter.

En tapant simplement « tourisme équestre », le nombre de résultant est impressionnant. Les arguments vantent une activité respectueuse de la nature, en harmonie avec celle-ci et le cheval.

Sur le site de la FFE (Comité National de Tourisme Equestre) se trouve le label « Centre de Tourisme Equestre ». Le premier a dans ses engagements « des chevaux et poneys bien traités ».

N’hésitez pas à consulter la charte pour les critères détaillés. Je n’y ai pas lu de règles particulièrement précises, les critères semblent tournés vers l’expérience que vivra le visiteur plutôt que sur le cheval mais je ne m’y connais pas assez pour juger correctement.

Au niveau européen, une charte pour le bien-être équin a été signée en mars 2017 par six signataires. Reste à espérer que les principes de la charte soient véritablement respectés et même dépassés.

Au cours de mes recherches, je suis tombée sur un voyagiste ayant basé son concept sur les voyages à cheval : cheval-daventure.com. Ils sont labelisé FFE, Atout France, et ATR (en cours). Les liens pour consulter les chartes éthiques ne sont malheureusement pas consultable, j’aurai été curieuse de les lire. Leur site présente les traditions équestres de par le monde : Lire ce lien

Les labels de qualité – encore faut-il que les contrôles suivent la labellisation – ne sont pas semblable dans le monde entier, ni entre continent, ni entre pays. Le bien-être animal n’en est pas à la même étape partout. Or, les balades à cheval sont proposées dans un nombre considérable de destination.

Lorsque vous voyagez et que votre tour-opérateur, agence de voyage, ou acteur local vous propose une visite à dos de cheval, s’il-vous-plaît, posez vous la question du bien-être de l’animal que vous allez monter. Regardez-le dans les yeux et appelez-en à votre bon sens, à votre intuition. Combien de personne ce cheval a-t-il dû porter aujourd’hui ? Hier ? Demain ? Toute la saison touristique… Quand a-t-il pu se reposer ? Avoir un comportement propre à son espèce ?

Ce simple questionnement peut permettre de choisir un prestataire respectueux du bien-être des animaux dont ils s’occupent.

L’Homme a domestiqué le cheval il y a quelques milliers d’années. Si le cheval vous semble heureux et en bonne santé, je n’ai pas d’argument. Je ne suis personne pour juger, assise confortablement dans mon studio. Comme le montre le site Soliecol, ce type d’activité permet de vivre grâce aux ressources apportées par le tourisme. S’ils ne proposent plus de balades équestres, comment pourront-ils gagner leur vie et maintenir leur milieu de vie ? Je n’ai pas de solution miracle mais j’espère qu’il sera un jour possible de vivre sans exploiter autrui. Autrui étant ici le cheval. C’est certainement une opinion idéaliste, mon téléphone, certains de mes vêtements ont sans doute été fabriqué en exploitant des personnes, mais espérons que cela soit possible à l’avenir et participons chacun vers cette évolution. J’espère plus tard, pouvoir participer à cet avenir en ne cessant d’apprendre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s