Le tourisme au Nicaragua

Motivations de voyage

Le Nicaragua est une destination émergente dont le tourisme est longtemps resté à l’écart à cause de guerres civils et de tremblements de terre.

Aujourd’hui, la richesse des paysages (lacs, lagune, volcans, plaine, forêts tropicales, marécages, …) permet un éventail d’activités variées, du surf sur la mer des Caraïbes aux randonnées dans les nombreux parcs nationaux.

Saison touristique idéale

Entre décembre et avril (saison sèche)

Impact économique

Pour les arrivées de touristes internationaux, le Nicaragua a enregistré une croissance de 9% en 2016 par rapport à 2015, arrivant à 1 504 000 arrivées. Il est second derrière le Costa Rica pour l’Amérique Centrale en termes de croissance. Pour 2017, 1 548 000 arrivées étaient prévues. (1)

Les recettes du tourisme international ont été de 642 millions de dollars (515 millions d’euros) en 2016, soit 0,2 % des parts d’Amérique (l’Amérique Centrale représente 3,9 % des parts).

Le pourcentage de dépense de visiteurs étrangers par rapport aux dépenses domestiques est presque identique (49,9 % contre 50,1 %). Cependant, les dépenses de loisirs représentent 82,9 % pour 17,1 % de dépenses business. (2)

La contribution directe du Travel & Tourism au PIB est de 5,3 %. Il est prévu que cette contribution augmente de 5,1 % d’ici 2027. La contribution totale est, elle, de 10,7 % et devrait augmenter de 4,8 % d’ici 2027.

Par rapport à l’emploi, la contribution directe du Travel & Tourism est de 3,9 % (croissance prévue de 2,2 % d’ici 2027) et la contribution totale de 8,8 % (croissance prévue de 2 % d’ici 2027). (2)

Environnement et préservation

La superficie du Nicaragua est de 130 370 km², c’est la plus grand des pays d’Amérique Centrale. La surface forestière est de 31 140 km² et les zones terrestres et marines protégées représentent 22 % du territoire. (3)

Les données de Protected Planet (4) indique que . Les différences par rapport aux données de la Banque Mondiale s’expliquent par une méthodologie différente.

Selon Geo, il est possible de visiter 76 parcs, réserves naturelles et refuges.

managua-943433_1920.jpg
 (1) Faits saillants OMT du tourisme, édition 2017
(2) © World Travel & Tourism Council [Travel & Tourism Economy Impact 2017]. All right reserved.
(3) © 2017 The World Bank Group, All Rights Reserved.
(4) Protected Planet
Autres sources: Petit FutéGeoGlobe-rêveur

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s